Les origines de l’hécatombe aux examens 2017

Par Calixte Abdoulaye Ndiaye le 21/08/2017   Retour à la liste des contributions

...

On nous a toujours appris que la connaissance s'acquiert suivant un processus de cumul de notions, de concepts divers que nous cherchons à capitaliser et mettre en pratique dans notre existence sous deux  formes de savoir : Le savoir être et le savoir faire. Le savoir être est l'édificateur de surmoi.

Tout cela pour dire que chercher les raisons des échecs en se limitant au seul déroulement et aux événements de l'année 2017 serait quelque peu réducteur.

L'acquisition des connaissances chez l'apprenant est comparable a l'édification d'un immeuble sur plusieurs niveaux : Le socle sur lequel repose l'immeuble communément appelé "Fondation" maintient l'édifice debout. Chez l'apprenant c'est la "base".

Un édifice surélevé a une mémoire comme un apprenant a son background. Un bachelier ou un breveté ne se forme pas en deux ou trois ou même cinq années, c'est un processus. C'est la somme stratifiée des connaissances qui entre en jeu quand l'apprenant est évalué. Alors pour l'immeuble aussi quand il est mis à l'épreuve les manquements antérieurs  se rappellent à lui.

Ces candidats au bac de cette année sont constitués des élèves au C.I. des années 2000 à 2002 et ceux du 1er cycle secondaire  des années 2007 a 2008. 

Donc vouloir attribuer tous ces échecs fort regrettables aux événements et vicissitudes  de cette seule année 2017 et oublier 13 à 14 années de cursus équivaudrait a dire "l'immeuble s'est écroulé car le dernier étage était mal fait." Il nous faudra du temps pour relever le niveau de notre éducation car les paradigmes de faillite antérieure sont multiples et divers.

Pour y parvenir, osons regarder la réalité et prendre des décisions hardies en mettant les hommes qu'il faut et sans complaisance. Revoyons le statut de l'enseignant et surtout son évaluation avant son accès dans le corps. Car l'Education devrait être le secteur où la sélection lors du recrutement est la plus rigoureuse. 

Celui qui forme un homme de par son esprit devrait normalement être exempt de défaillance de niveau de compétence et de comportement.

 Ministres

 Actualités

 L'œil du citoyen

Les origines de l’hécatombe aux examens 2017

On nous a toujours appris que la connaissance s'acquiert suivant un processus de cumul de notions, de concepts divers que nous cherchons à capitaliser et mettre en pratique dans notre existence sous deux  formes de savoir : Le savoir être et le savoir faire. Le savoir …

le 21/08/2017

Les enfants de la rue

Dans une précédente contribution postée ici et non encore publiée, j'avais saisi l'occasion du débat soulevé par la décision du gouvernement de retirer les enfants de la rue, pour en parler, mais surtout de ce qu'il est convenu …

le 03/08/2016, 1 commentaire

Les enfants de la rue

J'ai beaucoup hésité avant de me décider à écrire cette contribution. Et cela pour beaucoup de raisons. Je n'en parlerai pas pour ne pas être trop long.  Le sujet ici me tient particulièrement à coeur et c'est ce qui …

le 29/07/2016
Liens utiles

Notre partenaire