L’Immigration clandestine : solution ou suicide collectif ?

L’Immigration clandestine : solution ou suicide collectif ?

Message par moderateur » 11 Mai 2017, 14:06

L’Immigration clandestine : solution ou suicide collectif d’une jeunesse dépourvu de revenus ?
A l’image de beaucoup de jeunes africains, plusieurs jeunes sénégalais prennent la mer dans l’espoir de lendemains meilleurs. L’OIM ainsi que d’autres organisations œuvrant dans la lutte contre ce fléau n’en finissent de donner des chiffres alarmants de victimes de cette traversée mortelle vers l’Occident.
Les justifications de ce choix risqué sont nombreuses et variées. Si pour certains la cause est le manque de perspectives quant à l’emploi, pour d’autres par contre il s’agit d’un moyen de contourner les formalités d’obtention de visa jugées longues et trop coûteuses. Le paradoxe pour cette dernière c’est que les migrants perdent beaucoup plus d’argent avec les passeurs qu’il est nécessaire pour obtenir un visa.
En outre, cette ruée vers l’Europe s’explique difficilement par des raisons économiques car aussi bien en Afrique qu’en Europe le chômage existe et touche des jeunes. En plus ce sont les types d’emploi que beaucoup de jeunes sénégalais répugnent d’exécuter dans leur propre pays qu’ils finissent par accepter en raison de leur situation clandestine.
En plus ces clandestins risquent d’être rapatriés à tout moment dans leur pays d’origine lorsque la police met la main sur eux.
Alors, fasse à ce fléau, les gouvernements sont-ils en mesure de proposer une solution adéquate ?
Résoudre le problème du chômage suffirait-il à réduire les projets de départ vers l’Europe ?
Ou faudrait-il sensibiliser les familles afin de dissuader les prétendants à cette façon d’entrée en Europe ?
En réalité bien des actions sont menées par des ONGs, Associations de société civile et parfois même par des particuliers ayant fait l’expérience d’une traversé clandestine afin de sensibiliser sur les dangers de ces voyages. Pourtant le fléau persiste et beaucoup de jeunes perdent la vie en cours de route.
Alors face à une telle situation comment convaincre les jeunes d’emprunter les voies légales pour s’expatrier ?
Dans le contexte actuel où les autorités sénégalaises visent l’émergence, quelle politique pourrait encourager les jeunes à rester dans leur pays et à travailler pour leur propre développement ? Il est certain que ces jeunes constituent une ressource humaine de qualité qui possède des compétences et un savoir faire utile au développement de notre pays.
moderateur
 
Message(s) : 34
Inscription : 09 Août 2014, 11:44

Retour vers Jeunesse, Education et Emploi

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron