Macky Sall : une gouvernance au service de la femme?

le 12/12/2018

...

Dans le cadre du suivi des engagements du Président de la République consignés dans le programme Yonnu Yokuté, nous allons aborder les mesures clé relatifs à la Femme.
En effet, dans le Yonnu Yokuté figure sept mesures clé traitant exclusivement des questions relatives à la promotion d’avantages socio-économiques pour les Femmes. Il s’agit :
1. Création d’une Caisse Autonome de Protection Sociale Universelle* (CAPSU) d’un budget annuel de 120 milliards FCFA

2. Instauration d’une Bourse de Sécurité Familiale, pour les mères des familles défavorisées, conditionnée à des critères de revenus (250.000 familles environ sont concernées), d’inscription et d’assiduité à l’école des enfants. Cela coûterait 25 milliards par an à l’Etat pour un montant forfaitaire de 100.000 FCFA par an par famille et sera prise en charge par la CAPSU

3. Mise à disposition d’un budget annuel de 50 milliards FCFA de garantie et de bonification des taux pour tous les projets portés notamment par les femmes et groupements féminins dans le cadre du Fonds de Garantie d’Investissement Prioritaire (FONGIP)

4. Suivi systématique gratuit des femmes durant toute leur grossesse et prise en charge d’un forfait obstétrical pendant toute la grossesse y compris un certain nombre d’échographies obligatoires et planification familiale (dans le cadre de la Couverture Maladie Universelle de Base prise en charge par la CAPSU)

5. Mise en œuvre effective et progressive de la loi sur la Parité et son extension et adaptation dans le secteur privé

6. Sécurisation par la loi de l’accès à la propriété des femmes et des groupements féminins du monde rural sur les superficies qu’elles cultivent

7. Réforme du Code de la Nationalité, toute femme sénégalaise pourra transmettre sa nationalité à son enfant ou à son mari

Parmi ces mesures clé, trois sont entièrement réalisées. Il s’agit de la mise en place de la CAPSU, la bourse de sécurité familiale & la possibilité de transmettre la nationalité de la femme sénégalaise à son enfant ou son mari. Par ces mesures réalisées, le Président Sall a redoré le blason de la Femme Sénégalaise en ce qui concerne la transmission de sa nationalité par le mariage ou la filiation. En plus avec les bourses de sécurité familiale, il met en avant la nécessité de passer par les femmes pour aider les familles défavorisées.
De même, nous avons noté la gratuité dans le suivi des femmes pendant la grossesse est e cours avec la mise en œuvre de la couverture maladie universelle. En plus, la loi sur la Parité est également entrain d’être instaurée dans les institutions. Récemment le nombre de femmes à l’Assemblée Nationale est passé de 64 à 70.
La difficulté se situe certainement dans sa mise en place dans le secteur privé.
A côté de ces avancés notoires, il reste encore beaucoup à faire. En effet, les femmes n’ont accès aux terres qu’à titre d’utilisateurs et non de propriétaires. La « sécurisation par la loi de l’accès à la propriété des femmes et des groupements féminins du monde rural sur les superficies qu’elles cultivent » n’est pas encore effective alors qu’elles jouent un rôle important dans l’agriculture au Sénégal. La parité à l’Assemblée Nationale n’est-elle pas une opportunité pour les femmes d’obtenir une loi sur l’accès à la propriété des femmes.

 Ministres

 Actualités

La politique sociale du Président Sall à la lumière des engagements du programme Yonnu Yokkuté

...

L’année 2018 a été décrétée par le Président de la République « année sociale » dans sa logique de mise en œuvre du PSE.
Pourtant, le Yonnu Yokuté avait déjà prévu un volet social à l’action du Président Sall. En effet, le programme YY a prévu dans ces engagements une rubrique intitulé « Retraités, Groupes vulnérables et Cherté de la vie ».

le 01/02/2019

 L'œil du citoyen

Les origines de l’hécatombe aux examens 2017

On nous a toujours appris que la connaissance s'acquiert suivant un processus de cumul de notions, de concepts divers que nous cherchons à capitaliser et mettre en pratique dans notre existence sous deux  formes de savoir : Le savoir être et le savoir faire. Le savoir …

le 21/08/2017

Les enfants de la rue

Dans une précédente contribution postée ici et non encore publiée, j'avais saisi l'occasion du débat soulevé par la décision du gouvernement de retirer les enfants de la rue, pour en parler, mais surtout de ce qu'il est convenu …

le 03/08/2016, 1 commentaire

Les enfants de la rue

J'ai beaucoup hésité avant de me décider à écrire cette contribution. Et cela pour beaucoup de raisons. Je n'en parlerai pas pour ne pas être trop long.  Le sujet ici me tient particulièrement à coeur et c'est ce qui …

le 29/07/2016
Liens utiles

Notre partenaire